I’m a female rebel

2000,00 

Title : I’m a female rebel – 2018

Mixed media on cotton paper / wood

Size : 100×70 cm

Signed by the artist

AUTHENTICATION Signed by the artist

Catégorie :

Description

For Anna Stella Zucconi, drawing is not only the first stage of her work, for her it is also the most fascinating, it is the stage without filters. As she explains in her own words, « It is a process of liberation and at the same time it is a form of play, a form of entertainment. »

She perceives drawing to be the most direct contact between her inner world and the outside world, a type of communication that reveals every emotion. From the moment she makes her first mark on the paper and then takes it further, a body of sensations and thoughts takes shape which previously only existed in her mind.

She loves to use very soft pencils, graphite, chalks, oil pastels, felt-tip pens, Bic pens, acrylics, and any medium able to help her achieve the result she has in mind. Casually but repeatedly, the artistic process is the same: she creates and destroys, covering over previously existing signs either with colour or with a new sign.

For Anna Stella Zucconi, the quest for beauty is as much about strength as it is the will to transmit and liberate. Her drawing is rather dirty, not deliberately so, but « every imperfection or mistake » is permitted to become an essential part of the work, as occurs during the journey of life.


Pour Anna Stella Zucconi, le dessin ne représente pas seulement la première étape de son travail, c’est aussi la plus fascinante, une étape sans filtre. Selon ses propres termes, « c’est un processus de libération et en même temps, c’est une forme de jeu, un amusement ».

Elle perçoit le dessin comme le contact le plus direct de son monde intérieur avec le monde extérieur, une communication qui va à la découverte de chaque émotion. À partir du moment où elle fait sa première marque sur le papier, puis il poursuit son chemin, un ensemble de sensations et de pensées qui n’existaient auparavant que de manière intime prend forme.

Elle aime utiliser des crayons très doux, du graphite, des craies, des pastels à l’huile, des feutres, des stylos bic, des acryliques et tous les moyens qui peuvent l’aider à atteindre le résultat qu’elle a en tête. De manière désinvolte mais répétée, le processus artistique est le même : elle crée et détruit, recouvrant de couleur ou d’un nouveau signe, des signes existants.

La recherche de la beauté est pour Anna Stella Zucconi autant que la force la volonté de transmettre et de libérer. Son dessin est plutôt sale, non pas intentionnellement, mais elle laisse « chaque imperfection ou erreur » être une partie essentielle de l’œuvre, comme cela arrive sur le chemin de la vie.