présente | presents

“fluido”

by

fabian albertini

commissaire d’exposition | curator

juliana curvellano
 

. . . . .

vernissage jeudi 1er décembre | de 18h à 21h | en présence de l’artiste

opening thursday december 1st | from 6 pm to 9 pm | in the presence of the artist


l’exposition sera visible du 1er décembre 2022 au 21 janvier 2023

the exhibition will be on view from december 1st 2022 to january 21st, 2023


Fabian Albertini – Title : Layers, 2022
Technique : Mixed media – Iron frame
Size : 24x18x3 cm

“fluido”

« Tout est dans un flux continuel sur la terre. Rien n’y garde une forme constante et arrêtée, et nos affections qui s’attachent aux choses extérieures passent et changent nécessairement comme elles. Toujours en avant ou en arrière de nous, elles rappellent le passé qui n’est plus ou préviennent l’avenir qui souvent ne doit point être: il n’y a rien là de solide à quoi le cœur puisse attacher. Aussi n’a-t-on guère ici-bas que du plaisir qui passe…»
— Jean-Jacques Rousseau 

La Galerie Molin Corvo a le plaisir de présenter la deuxième exposition solo, Fluido, une exposition d’œuvres nouvelles et récentes de l’artiste italo-brésilien, Fabian Albertini. L’exposition présentera un éventail d’œuvres issues de sa pratique artistique interdisciplinaire, englobant peintures, dessins, polaroïds peints et installations.
Le fluido est une substance qui peut couler, qui n’a pas de forme fixe et qui offre peu de résistance à une contrainte extérieure, capable de s’écouler et de changer facilement de forme. L’œuvre de Fabian est une mobilité, une succession indistincte de nuances qualitatives : « La conscience, la vie psychique, comme la vie en général, est un flux continu, un changement constant qui ignore l’immobilité. »

Dans les peintures intitulées « Layers » Fabian explore les champs chromatiques à travers la densité et le volume pour créer un passage du temps, les traces d’une vie, des pensées qui ont été partiellement effacées, apportant une nouvelle possibilité à la surface de la peau. Ici, l’image devient un champ de dialogue flottant de couleurs et de couches.

Revenant sur ses premiers Polaroids de portrait extrêmement réussis des années 1990, Fabian poursuit sa pratique de repeint de photographies pour créer des formes abstraites organiques afin de jouer sur la subjectivité et la déconstruction des éléments descriptifs d’une photographie. 

Au début de l’année 2022, Fabian s’est lancée dans une nouvelle ligne de recherche et a commencé à développer sa série « Stato Fluido » ; une étude sur la relation et les limites entre les structures géométriques et la fluidité du corps humain, en utilisant l’encre et le néon comme médium artistique de choix.

L’installation In/Out qui ouvre/ferme l’exposition (une question de perception) sont des portes, dont chacune sont un portail vers les rives d’une autre sphère. À l’intérieur desquelles un espace vide/plein est simulé, comme une continuation de l’espace réel. Le Portail laisse le spectateur confus, incertain de sa position à l’intérieur ou à l’extérieur de l’enceinte, de son rôle d’observateur ou d’observé. 

Le monde doit être analysé sous de multiples aspects, il n’est pas composé de particules ou de choses substantielles, comme on l’a souvent supposé, mais est plutôt constitué de processus. Fabian explore les processus, car pour elle, tout est appelé à se modifier, à évoluer et à changer au fil du temps, à se transformer de manière fluide et à osciller entre différentes possibilités.

Le résultat est un ensemble d’œuvres poétiques, où le monochrome et le multicolore, le cadrage et l’infini, la précision et le mystère ne font qu’un.
 

Juliana Curvellano

. . . . .

. . . . .

Fabian Albertini – Title : Layers, 2022
Technique : Mixed media – Iron frame
Size : 24x18x3 cm

. . . . .

“fluido”

“Everything is in constant flux on this earth. Nothing keeps the same unchanging shape, and our  affections, being attached to things outside us, necessarily change and pass away as they do. Always out  ahead of us or lagging behind, they recall a past which is gone or anticipate a future which may never  come into being; there is nothing solid there for the heart to attach itself to. Thus our earthly joys are  almost without exception the creatures of a moment…” 
— Jean-Jacques Rousseau 

Galerie Molin Corvo is pleased to present the second solo exhibition, Fluido, an exhibition of new and  recent works by Italian-Brazilian artist, Fabian Albertini. The exhibition will present a range of works from  her interdisciplinary art practice, encompassed by paintings, drawing, painted Polaroids, and installation. 

Fluido is a substance that can flow, has no fixed shape, and offers little resistance to an external stress,  capable of flowing and easily changing shape. Fabian’s work is mobility, an indistinct succession of  qualitative nuances; “Consciousness, psychic life, like life in general, is continuous flux, constant change  that ignores stillness.”

In the paintings titled Layers Fabian explore the chromatic fields through density and volume to create a  passage of time, traces of a life, thoughts that have been partially erased, bringing a new possibility to  the skin surface. Here, the image becomes a floating dialogue field of colors and layers. 

Getting back on her early and extremely accomplished Portrait Polaroids from the 1990s, Fabian continue  her practice overpainting photographs to create an organic abstract forms to play around subjectivity and  deconstruction of the descriptive elements in a photograph.  

In the beginning of 2022 Fabian embarked on a new line of enquiry and began developing her Stato  Fluido series, a study into the relationship and boundaries between geometrical structures and the fluidity  of human body, using ink and neon mark as her artistic medium of choice.  

The installation In/Out that opens/closes the exhibition (a matter of perception) are doors, each a portal  to the shores of another sphere. Inside which an empty/full space is simulated, as a continuation of the  real space. The Portal leaves the viewer confused, uncertain of his position inside or outside the  enclosure, of his role as an observer or observed. 

The world should be analyzed in multiple aspects, is not made up of substantial particles or things, as has  often been supposed, but is rather constituted by processes. Fabian explores the processes, for her  everything is bound to alter, evolve and change over time, changing fluidly, varying between different  possibilities.  
The result is a poetic body of works, monochrome and multicolor, framing and endlessness, precision and  mystery all become one.  

Juliana Curvellano

. . . . .

. . . . .


ADRESSE | ADDRESS

galerie molin corvo
16, rue des Saints-Pères – 75007 Paris
dans la cour à droite | in the courtyard on the right

Nous vous accueillons | we welcome you
De mardi au samedi de 12h à 19h | Tuesday to Saturday from 12am to 7pm
Lundi sur rendez-vous | Monday by appointment 

Informations et visuels sur demande | Info and photos on demand
RSVP info@molin-corvo.com |www.molin-corvo.com


ARTLAND